2e capitale verte de France

116 md’espaces verts par habitant, 2,5 fois plus que la moyenne nationale

85 000 arbres urbains, hors forêts

Habituée des podiums, l’Eurométropole de Strasbourg a été encore primée en 2017, ‘Meilleure grande ville pour la biodiversité’. Une distinction déjà obtenue en 2014, attribuée par le programme européen Urbact qui encourage le développement urbain durable. Juste récompense pour la métropole alsacienne qui propose aux gestionnaires d’espaces verts publics et privés de s’engager au travers de la charte ‘Tous unis pour plus de biodiversité’. Objectifs : abandonner pesticides et produits chimiques, planter des espèces locales, des arbres fruitiers, installer des composts ou des ruches. La capitale européenne, classée 3e ville plus verte de France au palmarès UNEP/Hortis, développe une large palette d’initiatives au travers de son plan d’actions ‘Strasbourg Grandeur Nature’ et ambitionne de devenir, en 2019, ‘Capitale verte de l’Europe’. Au programme, 230 propositions parmi lesquelles : un kiosque pour la nature en centre-ville, la création d’une ‘police verte’, la végétalisation des bâtiments publics, l’écopâturage des espaces verts, plus de jardins partagés… Strasbourg se distingue par ses installations de transports doux, 4e ville cyclable au monde, elle offre aussi le 1er réseau tramway de France. Cette métropole aime profiter de son environnement unique et a le privilège de posséder un patrimoine d’exception, à quelques kilomètres du centreville : la Forêt-Noire. Les forêts de la Robertsau, du Neuhof et de l’île du Rohrschollen, classées en réserve naturelle ou en voie de l’être, font l’objet d’une gestion rigoureuse et de plans d’aménagement permettant de préserver et de faire vivre ces trésors authentiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici