Tout ce que vous avez entendu sur la Martinique est vrai : la beauté légendaire des plages, la diversité des paysages oscillant entre terres volcaniques et jardins luxuriants, les petits villages empreints d’authenticité, le ti’punch qui monte en degrés, les saveurs créoles qui émoustillent les papilles et le fier caractère des habitants de l’île. Entre fascination et émerveillement, la Martinique se livre à qui sait ouvrir son âme antillaise. Nos coups de coeur de l’île aux fleurs

COUPS DE COEUR MARTINIQUE

L’HABITATION CLÉMENT
Située sur la commune du François, cette ancienne habitation sucrière d’architecture traditionnelle antillaise du xviiie siècle s’étend sur un terrain de 160 ha. Son parc botanique est classé jardin remarquable et abrite plus de 300 espèces d’arbres et plantes tropicales. La propriété abrite l’ancienne distillerie du Rhum Clément, maintenant reconvertie en musée dédié à la fabrication du rhum, mais également le chai de vieillissement toujours utilisé. Vous pouvez d’ailleurs déguster et acheter de l’excellent rhum sur place. C’est aussi dans ce lieu d’exception qu’a élu domicile la Fondation Clément, consacrée au patrimoine et l’art des Caraïbes. De nombreuses expositions de qualité sont proposées régulièrement.

LES ANSES D’ARLET 
S’étirant sur une vingtaine de kilomètres de la côte caraïbe, ce superbe chapelet d’anses et de hameaux cache les plus belles plages aux eaux calmes et cristallines fréquentées par les tortues : anse Dufour et anse Noire, deux petites criques jumelles très pittoresques ; Grande-Anse, vaste baie au sable blond ; petite Anse, le quartier des pêcheurs. Le bourg des Anses d’Arlet est un charmant village à l’âme créole. Sa petite église et son ponton face à la mer et sa plage en font en décor de carte postale. Les reliefs volcaniques environnants offrent quant à eux de belles randonnées aux amateurs de marche à pied.

LA PRESQU’ÎLE DE LA CARAVELLE
La réserve naturelle dévoile un condensé de la géologie d’île et une grande diversité de paysages entre mangroves, fourrés, savanes herbacées, forêts sèches ou d’arrière-plage. De nombreux sentiers de découverte de tous niveaux vous aideront à explorer les lieux. À ne pas manquer le phare, le plus ancien de l’île, perché à 140 m, situé non loin du château Dubuc. Il offre un point de vue remarquable sur la façade atlantique et les reliefs.

LE ROCHER DU DIAMANT
Cet îlot volcanique de 176 m de hauteur se situe à 1 800 m au large de la pointe sud-ouest de l’île. Si le débarquement sur le rocher est aujourd’hui interdit, car protégé, les eaux environnantes sont un paradis pour les plongeurs ou simplement pour du snorkeling. On y découvre une faune marine très riche — raies, barracudas, murènes, tortues, éponges et autres espèces des Caraïbes que vous pourrez apercevoir grâce à la bonne visibilité du site. Et si vous avez envie d’emporter avec vous un coquillage en souvenir, arrêtez-vous au Musée des Coquillages et de la Mer, pour y découvrir quelque 4 000 spécimens du monde entier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici