Pôle économique majeur du Nord-Pas-de-Calais qui a su passer le cap des mutations industrielles de la fin du xxe siècle, Lille est désormais une destination tendance dotée d’un superbe patrimoine architectural, de musées et centres d’art richement pourvus et à la pointe de la modernité. La capitale de la région des Hauts de France qui a su se réinventer, déborde d’initiatives, proposant de multiples manifestations culturelles et populaires à découvrir en toute saison. Et toujours de façon chaleureuse.

Lorsqu’on vient dans le Nord, on pleure deux fois dit-on :« une fois quand on y arrive et une fois quand on en part ». Dans la capitale de cette région dénommée désormais les Hauts de France, le proverbe prend tout son sens. Car Lille, située à trois quarts d’heure de la mer du Nord et à 20 kilomètres de la frontière belge, possède un charme qui transcende les éventuelles péripéties météorologiques. Cette ville marchande qui fut flamande, bourguignonne puis espagnole avant de devenir française, a conservé de sa longue histoire un patrimoine émouvant, à découvrir en déambulant paisiblement dans les différents quartiers, de l’étonnante
Citadelle érigée par Vauban, à la périphérie des communes de la métropole  desservies par le tramway et le métro. Mais tout part de la célèbre Grand Place, où les façades éclectiques mais harmonieuses des différents bâtiments construits entre
les xviie et xxe siècles, enserrent le cœur battant de la ville. C’est sur cette vaste esplanade qu’au moindre rayon de soleil on part à l’assaut des nombreuses terrasses des restaurants et cafés. C’est ici que l’on se donne rendez-vous
avant de partir en virée nocturne. Ne manquez pas à quelques rues l’opéra qui accueille des artistes internationaux de la scène lyrique et de la danse contemporaine et surtout la Vieille Bourse, chef d’oeuvre de l’art flamand et plus
beau monument de la ville érigé à partir de 1652, dont la cour est devenue le refuge des bouquinistes et des joueurs d’échec. Quelques rues encore et vous voilà chez Meert, la plus ancienne confiserie de la ville réputée pour son somptueux décor du xixe siècle et… pour ses gaufres fourrées à la vanille ! Désormais on peut même
y déjeuner. Après cette halte, direction le Palais Rihour, dernier témoignage de l’architecture gothique de Lille qui accueille notamment l’Office de tourisme. De là, en empruntant la rue de Béthune, piétonne et regroupant les plus belles boutiques de la ville, vous accédez en quelques minutes au Palais des Beaux-Arts. Classé parmi les plus riches musées de l’Hexagone, le bâtiment présente dans son écrin du xixe siècle, des collections des plus grands peintres européens, de Rubens à Goya en passant par David et Donatello. Les plus avant-gardistes préfèreront
le Tripostal, ancien bâtiment de tri du courrier accolé à la gare Lille-Flandres, devenu un lieu dédié à la création contemporaine protéiforme. Mais dans tous les
cas, après ce parcours entre ruelles pavées et monuments grandioses, ponctué de pauses dans des estaminets chaleureux et des bars à bières aux clients expansifs, il est toujours difficile de quitter cette ville paisible et attachante.

L’HÔTEL DE VILLE ET SON BEFFROI
D’inspiration flamande avec ses maisons à pignons
triangulaires, l’Hôtel de Ville datant de 1924 est
pourtant construit en béton armé, un matériau très
contemporain. Il abrite dans ses salles, sa montée
d’escaliers et couloirs, une collection exceptionnelle d’oeuvres d’art moderne. Mais la visite à ne pas manquer est celle du beffroi de l’Hôtel de Ville qui culmine à 104 m au-dessus de Lille, monument classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

 

CUISINE IDENTITAIRE
Toute la convivialité des Lillois se retrouve dans la gastronomie régionale. Savoureuse et généreuse, elle est issue des traditions flamandes enrichies d’une touche d’art de vivre à la française. La carbonnade flamande, le waterzoï, le potjevleesch sont de grands classiques, tout comme le lapin au pruneau, les gaufres fourrées, les fromages et la bière ! Cette convivialité se retrouve lors d’événements gastronomiques comme la Louche d’Or, festival de la soupe du quartier de Wazemmes chaque 1er mai, ou lors de Mange Lille, manifestation    gastronomique qui se tient en septembre.

LA CULTURE SOUS TOUTES SES FORMES
Depuis qu’elle a été Capitale Européenne de la Culture, Lille n’a fait que renforcer son attachement à l’art sous toutes ses formes. Place forte à l’art classique avec son musée
des Beaux Arts et le musée de l’Hospice, la métropole de Lille est également un lieu qui propose un nouveau rapport à l’art. Le LaM à Villeneuve-d’Ascq, axé sur le cubisme et
le surréalisme en est un bel exemple, ainsi que la Piscine, anciens bains publics Art déco de Roubaix réhabilités en 2001 pour accueillir une collection d’arts appliqués et des œuvres des xixe et xxe siècles. Incontournables.

MARCHE DE WAZEMMES
Qu’il fasse grand soleil ou qu’il pleuve, tous les dimanches matin (mais aussi le mardi et le jeudi) de l’aube jusqu’à 14h, c’est le grand déballage sur la place de la Nouvelle-Aventure, dans de grandes halles de briques rouges. À la
fois populaire et branché, régional et exotique, le marché de Wazemmes où se côtoient v vendeurs de produits frais, de tissus, brocanteurs et camelots est un concentré de la culture lilloise. Flâner parmi les étals et prendre un café en terrasse en écoutant les groupes de jazz ou de musique tsigane qui se produisent, est un incontournable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici