Faisant face à l’océan Atlantique, Agadir est bordée de longues plages de sable s’étirant jusqu’aux provinces sahariennes, tandis que son arrière-pays s’étend aux montagnes de l’Anti-Atlas. Ici, la douceur de vivre s’installe à l’année, avec 300 jours de soleil par an, bien que le printemps et l’été soient les périodes les plus propices pour la baignade. La ville est d’ailleurs un spot reconnu pour surfeurs et bodyboardeurs — la compétition sportive ‘Open Surf ’ qui se tient à Aouir tous les mois de mars, attire chaque année des touristes du monde entier. La découverte de la cité se fait par la visite de la Casbah Agadir Oufella, une citadelle datant de 1540 qui surplombe la ville du haut de ses 236 m. La journée, vous protez d’un panorama à 360 ° sur les environs, tandis qu’au crépuscule, le coucher de soleil est des plus romantiques. Poursuivez votre promenade sur la corniche, en bord de mer, sur un parcours de 5 km où il fait bon âner. La marina, dans la continuité de la corniche, est un lieu animé. Sur place, de nombreux bars, cafés et restaurants proposent des mets orientaux pour les amateurs de saveurs exotiques, mais également une cuisine européenne. Vous y trouverez toutes sortes d’activités nautiques —jet ski, ski nautique, yboard, surf — sans oublier les boutiques de bord de mer. Avis aux acionados de shopping local, le souk El Had avec plus de 6 000 étals, vous proposera des curiosités en tout genre dans une ambiance rythmée par les négociations de marchands. À rapporter à tout prix, un acon de la précieuse huile d’argan produite dans une des nombreuses coopératives qui jalonnent les environs d’Agadir. Mais la beauté de la région s’appréhende par l’exploration de sa nature à la découverte de paysages époustouants mettant le cap vers l’océan ou vers l’arrière-pays, en route pour l’Atlas. C’est un voyage riche en émotions, connaissances et souvenirs.

RÊVERIES ORIENTALES DEPUIS AGADIR

De Taroudant à Tafraout, voyage en terres berbères
Taroudant, à 80 km d’Agadir, ville pittoresque protégée par 6 km de superbes remparts de couleur ocre, ouvre la voie vers l’Atlas en pays berbère. Non loin, l’oasis de Tiout déploie une mer de verdure constituée de 20 000 palmiers dattiers, surplombée d’une casbah de toute beauté. En poursuivant sa route vers le Haut Atlas, on atteint le sommet du col Tizi-N-Test, fier avec ses 2 100 m d’altitude. Les plus téméraires survoleront la plaine et la vallée du Souss en parapente, mais embrasser du regard le panorama entre le djebel Siroua et l’océan suffit déjà à l’émerveillement. Direction Tafraout, au coeur de la vallée des Ammeln, une petite ville berbère encerclée de rocs de granit rose aux formes étonnantes. En s’avançant à une trentaine de kilomètres au sud, au milieu d’un paysage sec et rocailleux, les gorges d’Aït Mansour dévoilent une oasis avec une végétation luxuriante: palmiers, figuiers, oliviers et amandiers. Un décor tout simplement magnifique pour un road trip inoubliable.

Parc national Souss Massa
Au sud d’Agadir, entre l’estuaire du fleuve SoussMassa et l’océan Atlantique, s’étend sur 33 800 ha une réserve naturelle d’exception et ses sept villages berbères. Alternant zones arides et désertiques et palmeraies verdoyantes le long du fleuve, des langues de sable infinies et falaises surplombant la mer, le parc est peuplé de nombreuses espèces d’oiseaux rares dont l’ibis chauve. Expéditions et découvertes possibles avec un guide dédié. Subjuguant !

La vallée du paradis
Au nord d’Agadir sur une route sinueuse vers le village d’Imouzzer des Ida Outamane, vous profiterez de la beauté des paysages qui se succèdent. On récolte dans la région un miel de thym particulièrement prisé que vous pourrez déguster sur place. Avec un peu de chance, et si la pluie a été abondante, vous pourrez découvrir les cascades d’Imouzzer dans toute leur splendeur et même vous y baigner.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici